dimanche 30 septembre 2012

La sangle pour de nouveaux horizons !



Aujourd'hui, nous allons ajouter un nouvel outil à votre arsenal: efficace, très peu cher, et facile d'utilisation, c'est la sangle ! Vous vous demandez à quoi elle peut bien servir, vous voulez savoir comment en fabriquer vous-même en 5 secondes? Les réponses sont ici !

I - Qu'est-ce que la sangle?


Aussi appelées "sangles de poigne", "sangle de prise", ou "sangles de tirages", cet outil est principalement utilisé dans les entrainements haltérophiles, au même titre que la magnésie. Il s'agit tout simplement de deux lanières qui sont passées autour des poignets et de la barre pour améliorer la poigne de l'athlète, mais aussi éviter les brûlures.

En effet, les "barres olympiques" d'haltérophilie sont légèrement crantées au niveau des placements de main pour éviter à la barre de glisser dans le mouvement d'épaulé-jeté mais surtout d'arraché. Le souci, c'est que le pouce est très vulnérable, spécialement dans la position de main très large typique de l'arraché.

Pour éviter de s'arracher, brûler, ainsi que l'apparition de cloques sur la peau du pouce, ils utilisent fréquemment ces sangles dans les mouvements d'assistance, ce qui en donne une seconde utilité spécifique à ce sport. Effectivement, en étant enroulée autour de la barre, la sangle recouvre les crans.

Mais, que cela peut-il bien vous faire puisque vous n'êtes peut être pas concernés? Voyons cela dans le prochain chapitre !

II - Les avantages des sangles !


L'avantage premier, indiscutable, est que leur utilisation démultiplie vos forces de poigne. Il n'y a donc que très peu de chances que cela soit un facteur limitant.

Vous avez marre d'être obligé d'interrompre vos séries de tractions, tirages ou d'abdominaux en suspension à la barre haute à cause des brûlures dans vos avant-bras? Vous ne pouvez pas prendre aussi lourd que vous le voulez sur le soulevé de terre, ou le rowing barre et vous savez que cela freine vos dorsaux/cuisses? Sachez que ce temps est révolu !

En supprimant la limite de la poigne, vous pouvez désormais aller plus loin dans l'effort des muscles que vous cherchez à travailler.

Certains vont dire qu' "avec les sangles, on ne développe pas sa force de poigne, ce qui peut porter préjudice plus tard". Posez-vous la bonne question: faites-vous des tractions/tirages/soulevés de terre pour travailler votre poigne, ou votre dos? Je pencherais plutôt pour la seconde réponse !

Si, effectivement, vous désirez améliorer spécifiquement votre poigne ou vos avant-bras, choisissez des exercices spécifiques, qui seront bien plus productifs !

Le second avantage est qu'elles vont vous permettre de placer votre main d'une façon privilégiant de meilleures sensations et forces. Par exemple, vous pourrez utiliser la prise "suicide" plus facilement et d'une façon plus sécurisée (le pouce du même côté que les autres doigts, ne crochetant pas la barre).

La position de l'avant-bras sera aussi plus ou moins influencée, en étant plus ou moins proche de la barre, sur l'avant, l'arrière, en appui sur les doigts, la paume de la main... Vous pouvez vraiment choisir la position où vous êtes le plus à l'aise grâce à la tension qu'elle va exercer !

III - Comment fabriquer sa sangle chez soi?


De nos jours, chaque site de nutrition en ligne (ou presque) en propose en vente. Mais vous pouvez très bien les fabriquer vous-même chez vous.

Pour ceci, vous aurez besoin d'une ceinture de judo, ou d'une sangle plate. La ceinture de judo est vraiment un bon choix, peu onéreuse, disponible quasiment partout, et durable.

Mode d'emploi:

  1. Coupez-la en deux, vous avez vos deux sangles ! 
  2. Prenez en une, pliez-la en deux. 
  3. Placez votre poignet dans l’encolure ainsi formée. 
  4. Enroulez-la autour d'une barre avec cette même main en la serrant bien: votre main est "strappée" à la barre.
  5. Faites deux tours, puis notez la longueur en laissant une petite marge. 
  6. Ajustez la sangle en coupant l'excédent que vous venez de déterminer. 
  7. Utilisez cette sangle comme modèle pour raccourcir la seconde.

Vous voilà équipés ! Bon entrainement !


1 commentaire:

  1. Sympa pour les judoka de couper leurs ceintures en deux...

    RépondreSupprimer